Suivez-nous :

BIENVENUE
à Emmaüs Angoulême / Cognac

35 ans de solidarité

Reportage, interview, vidéo

José, compagnon d'Emmaüs.

José refuse de devenir "un assisté", chômage nonobstant. Il a donc intégré Emmaüs, d'abord la communauté de Bordeaux et depuis 4 mois, Angoulême. Accepter le RMI, auquel José aurait droit, c'est "accepter la situation, se relâcher, s'adapter à la facilité". A Emmaüs, il continue à gagner sa vie en travaillant.